Nouveau règlement européen sur la TVA dans le commerce électronique 2021

Il 1 Juillet prochain 2021 De nouvelles mesures approuvées par l'Union européenne concernant la TVA dans le commerce électronique entreront en vigueur.

Il y a essentiellement trois des plus importants:

  1. Élimination des seuils de vente à distance
  2. La fin de l'exonération de TVA sur l'importation de petits envois de faible valeur.
  3. La responsabilité de la TVA sur les places de marché pour les ventes à distance de biens importés de territoires tiers ou de pays tiers.

En Espagne, le projet de loi portant transposition des deux directives de l'Union européenne relatives à la TVA dans le commerce électronique a été récemment approuvé.

De telle sorte qu'il y aura un nouveau système d'imposition à destination, dit en d'autres termes, dans l'État du bénéficiaire et avec la taxe de ce pays. En d'autres termes, si une entreprise espagnole facture une entreprise de l'Union européenne, Il le fera avec le taux de TVA de ce pays de destination.

Maintenant, je vais expliquer les trois points mentionnés ci-dessus, des trois nouvelles les plus importantes:

  1. Élimination des seuils:

 Il fait référence que le nouveau règlement unifie le chiffre de coupure, Toute entreprise qui facture pour une valeur supérieure à 10000 € à d'autres pays membres doit la facturer avec la TVA de ce pays de destination, déposer des auto-liquidations dans votre propre pays (guichet unique) et il n'est pas nécessaire d'être enregistré dans chaque pays.

  • La fin de l'exonération de TVA sur l'importation de petits envois de faible valeur:

Toute importation depuis un pays hors de la Communauté Européenne sera soumise à la TVA du pays de destination.

L'exonération des droits de douane pour les importations d'un montant inférieur à 150 € reste inchangée.

  • La responsabilité de la TVA sur les places de marché pour les ventes à distance:

Dès l'entrée en vigueur de la nouvelle réglementation, Les places de marché seront considérées comme des vendeurs et seront responsables de leur gestion lorsque l'entreprise utilisatrice ne se trouve pas dans la Communauté européenne.

Les commentaires sont fermés.